lundi 10 septembre 2007

Euphémismes

Parlez d’un quartier difficile, pour dire que la violente y est omniprésente.
Dites d’une personne qu’elle est gentille quand il est manifeste qu’elle est stupide
Evoquez son absence de repères pour signifier qu’un individu est proprement incontrôlable
Précisez que cet être est déboussolé, et en aucun cas fou
Ne dites pas d’un homme qu’il est pauvre, préférez le terme défavorisé.
D’une émission de téléréalité abrutissante, qualifiez la de sans prétention
D’un politicien populiste, faites-en un gouvernant populaire
Et n’oubliez pas qu’un résultat est au pire moyen, jamais médiocre
Pensez toujours que derrière les mots se cachent des hommes
Ne prenez pas le risque de les offenser, réfléchissez avant de dire quoi que ce soit.

En fait ne dites plus rien.

Et ne dites pas que c’est de l’autocensure, appelez ça être politiquement correct.

Mots clés Technorati : ,

1 commentaire:

Sammy a dit…

C'est tellement vrai...